Drapeau malade…

Sauf indication contraire, textes sous licence CC-by : reproduction et modification autorisées, à condition de citer l'adresse de ce site ou le nom de l'auteur.

Toute citation hors contexte ou tronquée avec pour effet d'en dénaturer le sens sera cependant poursuivie.

Creative Commons License

À l'instar de la Côte d'Ivoire du chanteur Tiken Jah Fakoly, mon pays va mal. Mon pays, c'est la France. Il est vrai que bien d'autres pays souffrent des mêmes symptômes, voire pire, mais je préfère me limiter à ce que je connais — il y a déjà tant à faire — en espérant/supposant que d'autres font ou feront de même dans leurs pays respectifs.

Alors quels sont les symptômes de ce mal ? Quelles sont leurs causes ? Y-a-t'il des remèdes ? La réponse à la troisième question est évidemment affirmative, mais le sujet sera peu développé ici : en réalité, il y a à la plupart des problèmes de multiples solutions, aux conséquences très différentes, souhaitables ou non selon les opinions morales de celui qui les considère. Ce site se veut plus objectif, aussi n'y seront développées que les deux premières questions.

Un dernier point, concernant le sous-titre du site : « critique de la France post-gaulliste ». Pourquoi « post-gaulliste » ? Sans doute parce que le mal qui nous ronge prend racine dans la France d'après de Gaulle — pas toujours par les politiques menées, parfois aussi par la situation économique mondiale. Sans doute aussi parce que, peu importe le bien ou le mal que l'on pense de sa politique, de Gaulle est l'un des derniers présidents à avoir ostensiblement plus travaillé pour que la France se rapproche de la vision qu'il en avait que pour sa pomme.

Textes disponibles :